Chorus Aviation annonce ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2019 - Aug 13, 2019

Site Header

Site Body

Main Content

Nouvelles

Chorus Aviation annonce ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2019

13 août, 2019

Le portefeuille d'appareils régionaux de location compte désormais 56 appareils
Offrir l'aviation régionale au monde entier

Faits saillants financiers pour le deuxième trimestre et accomplissements réalisés à ce jour

  • Résultat net de 38,9 millions de dollars, soit 0,25 $ par action de base, y compris un profit de change latent de 16,1 millions de dollars, une hausse de 22,6 millions de dollars.
  • Résultat net ajusté1) de 24,7 millions de dollars, soit 0,19 $ par action de base, une baisse de 4,9 millions de dollars.
  • BAIIA ajusté1) de 85,7 millions de dollars, une hausse de 1,6 million de dollars.
  • Accroissement des engagements du parc aérien du secteur de la location d'appareils régionaux, qui compte désormais 56* appareils d'une valeur de 1,1 milliard de dollars américains devant dégager des produits de location contractuels d'environ 815,0 millions de dollars américains.

HALIFAX, le 13 août 2019 /CNW/ - Chorus Aviation Inc. (« Chorus ») (TSX: CHR) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers pour le deuxième trimestre de 2019 et a fait le point sur les progrès de son entreprise de location d'appareils régionaux.

« Je me réjouis immensément de notre rendement au deuxième trimestre. Je suis particulièrement heureux du pouvoir d'attraction que nous acquérons dans la sphère de la location d'appareils régionaux, ayant annoncé des engagements à l'égard de 11 autres appareils au cours de la période. Depuis le lancement de Chorus Aviation Capital en 2017, nous nous efforçons de bâtir notre portefeuille, de sorte qu'il atteint désormais le chiffre impressionnant de 56 appareils, dont 13 devraient être livrés au troisième trimestre, deux au quatrième trimestre et les autres d'ici la fin de 2020. Si l'on tient compte des engagements de location d'appareils aux termes du CAC, notre parc d'appareils loués a une valeur de plus de 2,0** milliards de dollars américains et doit générer des produits de location contractuels de 2,0** milliards de dollars américains », a déclaré Joe Randell, président et chef de la direction de Chorus.

« Nous avions communiqué plus tôt notre intention d'engager notre capital‑développement des activités de location au plus tard au début de 2020 et je me réjouis d'annoncer que nous avons franchi cette étape presque un an à l'avance, ce qui constitue une solide indication des occasions qui existent dans ce secteur. Depuis le lancement de l'entreprise, nous avons fait croître le secteur de la location d'appareils régionaux d'environ 20 appareils par année, en moyenne. À court terme, nous avons la capacité de maintenir un rythme de croissance similaire grâce à des dettes additionnelles et aux flux de trésorerie générés à l'interne aux fins du financement de la tranche capitaux propres des acquisitions d'appareils. »

« Nous sommes résolus à créer de la valeur additionnelle pour nos parties prenantes et sommes en position favorable eu égard à l'avenir. J'aimerais exprimer mes sincères remerciements à l'équipe de Chorus pour un autre trimestre vigoureux », a conclu M. Randell.

 

* Du nombre total d'appareils visés par les 16 opérations en voie de clôture dans le secteur de la location d'appareils régionaux, huit ont été reçus avant le 12 août 2019. Les engagements futurs du secteur des services d'aviation régionale comprennent neuf appareils CRJ900 devant être reçus en 2020 et 10 PEP devant être réalisés entre 2019 et 2022.


** Les estimations sont fondées sur des taux de location convenus dans le CAC ainsi que sur certaines hypothèses et estimations relatives aux taux de location futurs sur le marché liés aux contrats de location nouveaux et prolongés aux termes du CAC au 1er janvier 2019. Le calcul des estimations est fondé sur un taux de change de 1,2600 $ (établi en fonction du taux historique moyen à long terme).

 

SOMMAIRE DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2019

Au deuxième trimestre, Chorus a déclaré un BAIIA ajusté de 85,7 millions de dollars, une hausse de 1,6 million de dollars, soit 1,9 %, par rapport à celui du deuxième trimestre de 2018.

Le BAIIA ajusté du secteur de la location d'appareils régionaux s'est accru de 10,4 millions de dollars en raison de la croissance du nombre d'appareils générant des produits de location.

Le BAIIA ajusté du secteur des services d'aviation régionale a fléchi de 8,8 millions de dollars, ce qui a annulé la hausse décrite précédemment. Les résultats du secteur des services d'aviation régionale sont conformes aux attentes et reflètent les modifications apportées en 2019 au contrat d'achat de capacité (le « CAC »), qui ont eu pour effet de réduire la marge fixe et les produits tirés des incitatifs liés au rendement lorsque Chorus est passée à des tarifs de rémunération fondés sur le marché, ce qui s'est produit plus tôt que ce qui avait été prévu initialement. Ces réductions ont été annulées en partie par la mise en œuvre de la mesure d'endiguement des coûts contrôlables, qui a remédié à l'insuffisance de la marge au titre du CAC prévue pour le deuxième trimestre liée aux frais réduits. En plus des variations se rapportant au CAC modifié, les résultats du deuxième trimestre ont été touchés par les éléments suivants :

  • l'augmentation de la rémunération fondée sur des actions de 3,5 millions de dollars attribuable à l'appréciation du cours des actions; ce qui a été annulé par :
  • l'accroissement du nombre d'appareils loués aux termes du CAC; et par :
  • l'augmentation de la capitalisation des importants travaux de maintenance et de révision à l'égard d'appareils assujettis au CAC et détenus en propriété par rapport à la période précédente.

Le résultat net ajusté s'est élevé à 24,7 millions de dollars pour le trimestre, une baisse de 4,9 millions, soit 16,5 %, par rapport à 2018, en raison des éléments suivants :

  • l'accroissement de la dotation aux amortissements de 4,2 millions de dollars découlant principalement de l'ajout d'appareils dans le secteur de la location d'appareils régionaux;
  • l'accroissement de la charge d'intérêts de 4,5 millions de dollars découlant principalement des titres de créance liés aux appareils additionnels dans le secteur de la location d'appareils régionaux;
  • l'augmentation des autres coûts de 2,2 millions de dollars liée aux pertes de change sur le fonds de roulement, qui a été annulée par un gain à la cession d'immobilisations corporelles; ce qui a été annulé par :
  • l'augmentation du BAIIA ajusté de 1,6 million de dollars décrite précédemment; et par :
  • la diminution de la charge d'impôt sur le résultat de 4,4 millions de dollars liée à la baisse du BAI ajusté.

Le résultat net s'est établi à 38,9 millions de dollars, une hausse de 22,6 millions de dollars par rapport à la période correspondante de 2018. La hausse était principalement attribuable à la variation, par rapport au trimestre correspondant de 2018, des profits de change latents sur la dette à long terme de 28,7 millions de dollars, ce qui a été annulé par la baisse du résultat net ajusté de 4,9 millions de dollars indiquée précédemment et la hausse des coûts liés au programme de départ des employés de 1,2 million de dollars.

Sommaire de l'exercice à ce jour

Chorus a déclaré un BAIIA ajusté de 160,4 millions de dollars, une baisse de 1,2 million de dollars par rapport à la période correspondante de 2018.

Le BAIIA ajusté du secteur de la location d'appareils régionaux s'est accru de 16,9 millions de dollars en raison de la croissance du nombre d'appareils générant des produits de location.

Le BAIIA ajusté du secteur des services d'aviation régionale a fléchi de 18,1 millions de dollars, ce qui a annulé la hausse décrite précédemment. Les résultats du secteur des services d'aviation régionale sont conformes aux attentes et reflètent les modifications apportées en 2019 au CAC, qui ont eu pour effet de réduire la marge fixe et les produits tirés des incitatifs liés au rendement lorsque Chorus est passée à des tarifs de rémunération fondés sur le marché, ce qui s'est produit plus tôt que ce qui avait été prévu initialement. Ces réductions ont été annulées par la mise en œuvre de la mesure d'endiguement des coûts contrôlables, qui a remédié à l'insuffisance de la marge au titre du CAC prévue liée aux frais réduits. En plus des variations se rapportant au CAC modifié, les résultats pour l'exercice à ce jour ont été touchés par les éléments suivants :

  • l'augmentation de la rémunération fondée sur des actions de 11,1 millions de dollars attribuable à l'appréciation du cours des actions;
  • la diminution de la capitalisation des importants travaux de maintenance et de révision à l'égard d'appareils assujettis au CAC et détenus en propriété par rapport à la période précédente; ce qui a été annulé par :
  • l'augmentation des activités de location d'appareils aux termes du CAC.

Pour l'exercice à ce jour, le résultat net ajusté s'est établi à 43,7 millions de dollars, ce qui représente une baisse de 12,5 millions de dollars, soit 22,2 %, par rapport à 2018, en raison de la baisse du BAIIA ajusté de 1,2 million de dollars décrite précédemment et des éléments suivants :

  • l'accroissement de la dotation aux amortissements de 7,3 millions de dollars découlant principalement de l'ajout d'appareils dans le secteur de la location d'appareils régionaux;
  • l'accroissement de la charge d'intérêts de 6,4 millions de dollars découlant principalement des titres de créance liés aux appareils additionnels dans le secteur de la location d'appareils régionaux;
  • l'augmentation des autres éléments de 2,9 millions de dollars liée aux pertes de change sur le fonds de roulement, qui a été annulée par un profit à la cession d'immobilisations corporelles, ce qui a été annulé par :
  • la diminution de la charge d'impôt sur le résultat de 5,3 millions de dollars liée à la baisse du BAI ajusté.

Pour l'exercice à ce jour, le résultat net s'est établi à 72,4 millions de dollars, ce qui représente une hausse de 50,8 millions de dollars par rapport à la période correspondante de 2018. La hausse était principalement attribuable à la variation, sur un an, des profits de change latents sur la dette à long terme de 63,4 millions de dollars et à la baisse des coûts liés au programme de départ des employés de 1,9 million de dollars, ce qui a été annulé par la baisse du résultat net ajusté de 12,5 millions de dollars indiquée précédemment et des primes de signature non récurrentes de 2,0 millions de dollars découlant de la convention collective des pilotes de Jazz.

 

Analyse financière consolidée




(non audité)

(en milliers de dollars canadiens)

Trimestres clos les 30 juin

Semestres clos les 30 juin

2019

2018

Variation

Variation

2019

2018

Variation

Variation

$

$

$

%

$

$

$

%










Produits d'exploitation

332 520

353 907

(21 387)

(6,0)

676 387

677 570

(1 183)

(0,2)

Charges d'exploitation

282 159

299 800

(17 641)

(5,9)

585 907

578 475

7 432

1,3










Résultat d'exploitation

50 361

54 107

(3 746)

(6,9)

90 480

99 095

(8 615)

(8,7)

Charge d'intérêts nette

(18 199)

(13 695)

(4 504)

(32,9)

(33 940)

(27 534)

(6 406)

(23,3)

Profit (perte) de change

11 576

(13 963)

25 539

182,9

25 826

(33 756)

59 582

176,5

Autres éléments1)

1 430

500

930

186,0

1 466

508

958

188,6










Bénéfice avant impôt sur le résultat

45 168

26 949

18 219

67,6

83 832

38 313

45 519

118,8

Charge d'impôt sur le résultat

(6 227)

(10 635)

4 408

41,4

(11 444)

(16 769)

5 325

31,8










Résultat net

38 941

16 314

22 627

138,7

72 388

21 544

50 844

236,0










BAIIA ajusté2)

85 720

84 099

1 621

1,9

160 444

161 652

(1 208)

(0,7)

BAI ajusté2)

30 880

40 160

(9 280)

(23,1)

55 146

72 957

(17 811)

(24,4)

Résultat net ajusté2)

24 653

29 525

(4 872)

(16,5)

43 702

56 188

(12 486)

(22,2)



1)

Les autres éléments comprennent le profit à la cession d'immobilisations corporelles.

2)

Il s'agit d'une mesure financière non conforme aux PCGR. Se reporter à la rubrique 17 du rapport de gestion pour de l'information sur les mesures financières non conformes aux PCGR.

 

PERSPECTIVES POUR 2019

(Se reporter à la mise en garde concernant l'information prospective ci‑après.)

Le 4 février 2019, les modifications apportées au CAC en 2019 ont pris effet rétroactivement au 1er janvier 2019. Pour plus de renseignements au sujet des modifications apportées au CAC en 2019 et de l'investissement d'Air Canada dans Chorus, il y a lieu de se reporter aux déclarations de changement important de Chorus datées du 24 janvier 2019 et du 13 février 2019, que l'on peut consulter sur SEDAR, à www.sedar.com. Les modifications apportées au CAC en 2019 ont eu pour effet de réduire à court terme les frais fixes à compter de 2019, alors que Chorus a accéléré son passage aux tarifs fondés sur le marché. La réduction a été mise en œuvre au moyen de la suppression des frais relatifs aux infrastructures par appareil visé (Infrastructure Fee per Covered Aircraft) et de la marge fixe par appareil visé (Fixed Margin per Covered Aircraft) et de leur remplacement par une marge fixe (Fixed Margin) unique. Par conséquent, les frais fixes à recevoir en 2019 et en 2020 devraient totaliser 75,5 millions de dollars par année, comparativement à 111,3 millions de dollars en 2018. En outre, les incitatifs liés au rendement offerts maximums passeront de 23,4 millions de dollars en 2019 et en 2020 à un montant offert maximum moyen de 3,4 millions de dollars par année pour toute la durée du CAC. Les réductions à court terme sont plus que compensées sur la durée du CAC grâce à l'augmentation des produits prévus au contrat qui sont garantis par la prolongation du contrat, y compris les frais fixes et les produits tirés de la location d'appareils. Les produits tirés de la location d'appareils aux termes du CAC, qui sont inclus dans le secteur des services d'aviation régionale, devraient croître à la suite de la livraison de neuf appareils CRJ900 en 2020 et de la réalisation de 10 PEP entre 2019 et 2022.

Nous prévoyons qu'en 2019, les dépenses en immobilisations, compte tenu des importants travaux de maintenance et de révision capitalisés mais compte non tenu des dépenses affectées à l'acquisition d'appareils et au PEP, se situeront entre 38,0 millions de dollars et 44,0 millions de dollars. En 2019, les acquisitions touchant des appareils et les dépenses en immobilisations relatives au PEP devraient s'élever entre 630,0 millions de dollars et 640,0 millions de dollars. Ces sommes excluent les investissements supplémentaires qui pourraient viser des appareils loués à des tiers en sus de ceux qui ont été annoncés à ce jour. Par suite des changements apportés au parc aérien en raison des modifications apportées au CAC en 2019 et de la perte d'un appareil Dash 8‑300 au deuxième trimestre en raison de dommages au sol, les huit PEP qui étaient prévus pour 2019 ont été ramenés à quatre et les six PEP restants seront réalisés d'ici 2022. Par conséquent, le nombre total de PEP est passé de 19 à 18 appareils Dash 8‑300. Le produit d'assurance découlant de l'appareil Dash 8‑300 endommagé sera donné en garantie des débentures en remplacement de cet appareil.

Les termes clés qui sont utilisés dans la rubrique « Perspectives » sans y être définis ont le sens qui leur est donné dans le rapport de gestion daté du 12 août 2019, que l'on peut consulter sur le site Web de Chorus (www.chorusaviation.com) et sur SEDAR (www.sedar.com).

 

*  Le terme « actions » désigne les actions à droit de vote variable de catégorie A et les actions à droit de vote de catégorie B de Chorus.

 

Le tableau qui suit indique le nombre d'opérations conclues et en voie de clôture dans le secteur de la location d'appareils régionaux :

 



(non audité)

Nombre d'appareils visés par des
opérations conclues

Opérations futures prévues1)

Nombre d'appareils visés par
un engagement

Client

2016 -

T1 2019

T2 2019

Total

T3 2019

T4 2019 ou
plus tard

2016 -

T1 2019

Augmentation

Total

2016 - 20192)










Aeromexico

3


3



3


3

Air Nostrum

4


4



4


4

Azul Airlines

5


5



5


5

CityJet

2


2



2


2

Ethiopian Airlines

5


5



5


5

Falcon

3


3



3


3

Flybe

3


3

5


3

5

8

Indigo


1

1

3

2


6

6

Jambojet

2


2

2


4


4

KLM Cityhopper

1


1



1


1

Lion Air Group

1


1

2

1

4


4

Philippine Airlines

3


3



3


3

SpiceJet


4

4

1


5


5

Virgin Australia

3


3



3


3

Total

35

5

40

13

3

45

11

56

Valeur de l'opération
(en M$ US)

853,0 $

264,0 $

1 117 $



1)

Du nombre total d'appareils visés par 16 opérations en voie de clôture, huit ont été reçus avant le 12 août 2019.

2)

Nombre total d'opérations en date du 12 août 2019.

 

Conférence téléphonique et diffusion Web audio à l'intention des investisseurs

Chorus tiendra une conférence téléphonique à 9 h, heure de l'Est, le mardi 13 août 2019, afin d'analyser les résultats financiers du deuxième trimestre de 2019. On peut participer à la conférence en composant le 1 888 231‑8191. La conférence sera diffusée simultanément sur le Web, en mode audio à l'adresse :
https://event.on24.com/wcc/r/2037981/FAC5C3077BDB3EEAE100957E7421E7EE

Il s'agit d'une diffusion Web en mode audio seulement. Le lecteur Media Player ou Real Player est nécessaire pour écouter la diffusion audio; veuillez donc le télécharger bien avant la conférence.

La conférence téléphonique diffusée sur le Web sera archivée sur le site Web de Chorus, à l'adresse www.chorusaviation.ca, sous Rapports > Présentations de la haute direction. On pourra également l'écouter en différé jusqu'à minuit, heure de l'Est, le 21 août 2019, en composant le 1 855 859‑2056 (sans frais), et en entrant le code d'accès 5692059#.

1)MESURES FINANCIÈRES NON CONFORMES AUX PCGR

Le présent communiqué présente plusieurs mesures financières non conformes aux PCGR qui complètent l'analyse des résultats de Chorus. Chorus a recours à certaines mesures financières non conformes aux PCGR, qui sont décrites ci‑après, pour évaluer et apprécier le rendement. Ces mesures non conformes aux PCGR sont généralement des mesures numériques du rendement financier, de la situation financière ou des flux de trésorerie d'une société qui incluent ou excluent des sommes par rapport aux mesures conformes aux PCGR qui s'y comparent le plus. Ainsi, ces mesures ne sont pas des mesures reconnues aux fins de la présentation des états financiers aux termes des PCGR, n'ont pas de signification normalisée et, par conséquent, ne sont probablement pas comparables à des mesures similaires présentées par d'autres entités ouvertes.

Un rapprochement de ces mesures non conformes aux PCGR et des mesures conformes aux PCGR qui s'y rapprochent le plus est présenté dans le rapport de gestion daté du 12 août 2019.

Le résultat net ajusté et le résultat net ajusté par action sont utilisés par Chorus pour évaluer le rendement sans les effets des profits ou pertes de change latents sur la dette à long terme et du passif locatif lié aux appareils, des profits ou pertes de change sur les liquidités déposées aux fins d'investissement dans les activités de location d'appareils régionaux, des primes de signature non récurrentes, des coûts liés au programme de départ des employés et des frais de consultation stratégique. Chorus gère son exposition au risque de change lié aux titres de créance à long terme par la facturation des paiements de location connexes prévus par le CAC dans la monnaie sous-jacente (dollar américain) qui se rapportent aux titres de créance liés aux appareils. Ces éléments sont exclus puisqu'ils ont une incidence sur la comparaison possible entre les résultats financiers de Chorus, d'une période à l'autre, et pourraient déformer l'analyse des tendances dans le rendement de l'entreprise. L'exclusion de ces éléments ne suppose pas qu'ils ne soient pas récurrents en raison de la fluctuation permanente du taux de change entre le dollar canadien et le dollar américain.

Le BAI désigne le bénéfice avant impôt sur le résultat. Le BAI ajusté (le BAI avant les primes de signature non récurrentes, les coûts liés au programme de départ des employés, les frais de consultation stratégique et d'autres éléments, comme les profits et les pertes de change) est une mesure financière non conforme aux PCGR qui est utilisée par Chorus en guise de mesure financière supplémentaire du rendement de ses activités d'exploitation. La direction est d'avis que le BAI ajusté aide les investisseurs à comparer les résultats de Chorus, car il exclut des éléments qui, selon elle, ne sont pas récurrents à long terme (comme les primes de signature non récurrentes, les coûts liés au programme de départ des employés et les frais de consultation stratégiques) et qui, de par leur nature, sont des éléments hors trésorerie, comme les profits et les pertes de change.

Le BAIIA désigne le bénéfice avant charge d'intérêt nette, impôt et amortissement. Il s'agit d'une mesure financière non conforme aux PCGR qui est couramment utilisée par des sociétés du secteur de l'aviation en guise de mesure du rendement. Le BAIIA ajusté (le BAIIA avant les primes de signature non récurrentes, les coûts liés au programme de départ des employés, les frais de consultation stratégique et d'autres éléments, comme les profits ou les pertes de change) est une mesure financière non conforme aux PCGR qui est utilisée par Chorus en guise de mesure financière supplémentaire du rendement de ses activités d'exploitation. La direction est d'avis que le BAIIA ajusté aide les investisseurs à comparer les résultats de Chorus, car il exclut des éléments qui, selon elle, ne sont pas récurrents à long terme (comme les primes de signature non récurrentes, les coûts liés au programme de départ des employés et les frais de consultation stratégique) et qui, de par leur nature, sont des éléments hors trésorerie, comme les profits et les pertes de change. Le BAIIA ajusté ne devrait pas être utilisé comme mesure exclusive des flux de trésorerie, car il ne tient pas compte de l'incidence de la croissance du fonds de roulement, des dépenses en immobilisations, du remboursement de la dette et d'autres entrées et sorties de fonds, qui figurent dans les états des flux de trésorerie faisant partie des états financiers de Chorus.

Information prospective

Le présent communiqué renferme de l'« information prospective ». On repérera l'information prospective à l'emploi de termes ou d'expressions comme « prévoit », « croit », « pourrait », « estime », « s'attend à », « a l'intention de », « peut », « planifie », « prédit », « éventuel », « projette », « devrait » et « suppose » ou de termes ou expressions similaires, y compris d'hypothèses. L'information prospective met en jeu des risques connus et inconnus, des incertitudes et d'autres facteurs susceptibles de faire en sorte que les résultats, le rendement ou les réalisations réels diffèrent sensiblement de ceux qui sont indiqués dans l'information prospective. Comme exemples d'information prospective dans le présent communiqué, mentionnons l'information présentée à la rubrique « Perspectives », les énoncés concernant les produits tirés des contrats de location futurs et l'information figurant partout dans ce communiqué et portant sur les perspectives de croissance future des activités de Chorus ainsi que les passages où il est question d'opérations qui sont visées par un engagement contractuel mais qui n'ont pas encore été conclues. Les facteurs importants retenus aux fins de l'estimation des produits tirés des contrats de location futurs sont présentés dans le rapport de gestion. Les résultats réels pourraient différer sensiblement des résultats qui sont indiqués dans l'information prospective pour un certain nombre de raisons, notamment celles qui sont énoncées dans les documents d'information publics de Chorus que l'on peut consulter à l'adresse www.sedar.com ainsi que les facteurs de risque énumérés dans la notice annuelle de Chorus datée du 21 février 2019. Les énoncés contenant de l'information prospective et figurant dans le présent communiqué représentent les attentes de Chorus à la date du présent communiqué (ou à la date à laquelle il est indiqué par ailleurs qu'ils ont été formulés) et pourraient changer après cette date. Chorus décline toute intention ou obligation d'actualiser ou de modifier ces énoncés à la lumière de nouveaux éléments d'information, d'événements subséquents ou pour quelque autre motif que ce soit, sauf si les lois sur les valeurs mobilières applicables l'exigent.

À propos de Chorus Aviation Inc.

Chorus, dont le siège social est établi à Halifax, en Nouvelle-Écosse, a été constituée en société le 27 septembre 2010. Sa vision est d'offrir l'aviation régionale au monde entier. Depuis 2011, Chorus loue ses propres appareils régionaux en vue de leur exploitation par Jazz sous la marque Air Canada Express. Elle a constitué Chorus Aviation Capital Corp., entreprise destinée à devenir l'un des fournisseurs de contrats de location d'appareils régionaux les plus importants du monde entier. Chorus est aussi propriétaire de Jazz Aviation S.E.C. et de Voyageur Aviation Corp., sociétés qui exercent leurs activités de manière sûre et dynamique depuis longtemps et qui sont reconnues pour l'excellence de leur service à la clientèle dans le domaine des vols à contrat, de l'ingénierie, de la gestion des parcs aériens et des activités de maintenance, de réparation et de révision d'appareils. Ensemble, les entreprises du groupe Chorus peuvent offrir une gamme complète de services de soutien liés à l'aviation régionale. Les actions à droit de vote variable de catégorie A et les actions à droit de vote de catégorie B de Chorus sont négociées à la Bourse de Toronto sous le symbole « CHR ». www.chorusaviation.ca

SOURCE Chorus Aviation Inc.

Pour plus de renseignements: Relations avec les médias pour Chorus : Manon Stuart, Halifax (Nouvelle-Écosse), 902 873-5054 manon.stuart@chorusaviation.com; Debra Williams, Toronto (Ontario), 905 671-7769, debra.williams@chorusaviation.com; Relations avec les analystes pour Chorus : Nathalie Megann, Halifax (Nouvelle-Écosse), 902 873-5094 nathalie.megann@chorusaviation.com


Personnes-ressources
Chorus Aviation Inc.               Agent des transferts
3 Spectacle Lake Drive, bureau 100       Nathalie Megann       AST Trust Company (Canada)
Dartmouth (N.-É.) B3B 1W8      
vice-présidente – Relations avec les investisseurs et Affaires de l’entreprise
      PO Box 2082, Station C
(902) 873-5000       (902) 873-5094       Halifax (N.-É.) B3J 3B7
investorsinfo@chorusaviation.com       nathalie.megann@chorusaviation.com       1-800-387-0825
                inquiries@astfinancial.com 
© Copyright 2019 Chorus Aviation